LES ORCHIDACEAE +30 000

AGE: 80 millions d’années / Monocotylédones. C’est une famille cosmopolite présente sur tous les continents sauf l’antarctique. C’est sans doute la plus grande, la plus diversifié (couleurs et morphologie), la plus spectaculaire et extraordinaire des familles de plantes. Capacités de mimétisme visuel coloré (signes sexuels de bourdon, abeille, mouche, araignée, fleurs mellifère, puceron…) ou de mimétisme olfactif (odeur de fleurs mellifère, d’hormone sexuelle d’insectes, d’humain pour attirer les moustiques, de pourriture pour attirer les mouches…). Capacités de coévolution (Darwin l’avait prédit en 1862 à Madagascar avec un papillon à longue trompe découvert 40 ans plus tard) ou de symbiose (avec des fourmis, avec des champignons pour la germination des graines ou l’absorption racinaire). Capacités d’hybridations naturelles ou artificielles fertiles ou stériles, d’autofécondation. Grande diversité: autotrophes (chlorophylliennes), saprophytes (se nourrit de matières organiques en décomposition), terrestres ou épiphytes (se servent d’un support mais ne sont pas des parasites). Caractéristiques morphologiques uniques (le gynostème, les pollinies, le labelle, les graines minuscules et sans réserve alimentaire). De nombreuses espèces sont rares et protégées. Parfois consommées dans certains pays, la toxicité est pourtant mal connue. Le nom orchidée viens du grec ancien orchis qui signifie testicule (en raison des tubercules souterrains jumelés d’orchis masculata), on la croyait aphrodisiaque.Le vanillier : la vanille est une gousse d’orchidée. Il existe plusieurs variétés de vanille mais seulement 3 sont commercialisés dans le monde: vanilla planifolia (aussi appelé vanilla fragans), vanilla tahitensi et vanilla pompona. Le vaniller est originaire du Mexique et fut découverte par les conquistadors (dont Hernando Cortés) au 16e S puis importé en Europe au 17e S. Ils furent invité par l’empereur Aztèque Montezuma à déguster un chocolat vanillé dans des gobelets en or. Sa culture à l’étranger nécessite une pollinisation manuelle car l’abeille qui s’en charge naturellement en Amérique du sud est endémique, cela explique que cette épice est la deuxième plus chère du monde après le safran et avant la cardamome…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.